Fait vaut mieux que parfait !

Il y a maintenant quelques jours pendant les échanges de vœux. J’ai reçu un message pleins d’encouragement et me rappelant que : « Fait vaut mieux que parfait !  ».

Quand je me suis lancé dans ce blog, j’étais un tatillon perfectionniste! Je cherchais le meilleur moyen de faire le meilleur article, le meilleur moyen de faire le meilleur podcast, le meilleur moyen de tourner des vidéos.  J’ai tellement cherché, que j’ai trouvé ! Le meilleur moyen de faire tout cela est … qu’il y en a pas! En fait, si il y en a un : le meilleur moyen de faire, c’est de faire! Incroyable n’est ce pas?

Je ne sais pas si vous connaissez le sociologue Wilfrid Pareto? Cet homme a découvert quelque chose d’incroyable ! Cette homme a  créé une loi qui aujourd’hui porte son nom! La loi de Pareto! Mais qu’est ce que c’est?

Mon ami Wikipedia nous éclaire une fois de plus:

« Le principe de Pareto, aussi appelé loi de Pareto, principe des 80-20 ou encore loi des 80-20, est un phénomène empirique constaté dans certains domaines : environ 80 % des effets sont le produit de 20 % des causes… »

Je me suis très vite rendu compte dans mon quotidien de la véracité de cette loi. 20% de mes clients qui m’apportent 80% de mon chiffre d’affaire, 20% de notre garde robe pendant 80% du temps, ou encore 20% des maladies prennent 80% du temps aux médecins généralistes, …

Pour le blog c’est pareil, je rationalise au maximum! 20% de mon temps pour 80% des articles et non l’inverse!

Où est-ce que je veux en venir? Alors je vous parle de mieux vaut fait que parfait, ensuite de Pareto… En fait c’est simple, dans le blog je ne cherche pas à avoir, le plus bel article, podcast, ou vidéo. Ce que je cherche c’est communiquer de nombreux conseils. Oui certes, je ne suis pas le meilleur en vidéo, j’hésite parfois dans les podcasts, il m’arrive (souvent) de faire des fautes d’orthographe, de syntaxe ou même de Français! L’essentiel pour moi est le message transmis, la forme importe finalement peu.

Alors oui je vais continuer à faire des erreurs, oui je vais continuer à faire des fautes d’orthographe et oui je continue à apprendre et à m’améliorer!

Quand je me suis lancé ici, c’était une nouvelle expérience. Je ne connaissais rien d’un blog, je n’avais jamais fait de podcast et jamais de vidéos. Alors j’ai lu, je me suis formé, j’ai appris, je me suis planté. J’ai recommencé, j’ai réussi. Aujourd’hui, j’ai multiplié mes connaissances par 100 en quelques mois. Savez-vous le temps, les étapes pour faire un article? Pour le convertir en podcast? Ou en vidéo ? Je ne suis pas parfait, ce que je fais n’est pas parfait. Mais mon travail a le mérite d’être fait!

Alors j’ai une bonne nouvelle pour vous ! Maintenant que vous avez vu et entendu le pire au niveau de la technique. Je vais m’améliorer, je vais continuer à lire, à apprendre, à tester, à échouer, à recommencer, à réussir. Mon souhait est de vous apporter toujours davantage de contenus de qualité.

Il y a un an, ce blog n’existait pas. Aujourd’hui, c’est prêt de 300 personnes quotidienne qui prennent  du temps pour découvrir mon travail.

Je vous dit à tous un grand merci. C’est grâce à vous et c’est pour vous que ce blog existe.

Alors oui, il vaut mieux un blog imparfait fait qu’un blog parfait mais pas fait!

Monsieur et Madame « je le ferais demain » ne le ferons jamais. Arrêtez de procrastiner, d’attendre le moment parfait. J’ai récemment découvert ce texte qui illustre parfaitement mes propos. L’auteur est inconnu.

Le bonheur est en chemin

On se persuade souvent soi-même que la vie sera meilleure après s’être marié, après avoir eu un enfant et, ensuite, après en avoir eu un autre. Plus tard, on se sent frustré, parce que nos enfants ne sont pas encore assez grands et on pense que l’on sera mieux quand ils le seront. On est alors convaincu que l’on sera plus heureux quand ils auront passé cette étape.

On se dit que notre vie sera complète quand les choses iront mieux pour notre conjoint, quand on possèdera une plus belle voiture ou une plus grande maison, quand on pourra aller en vacances, quand on sera à la retraite.

La vérité est qu’il n’y a pas de meilleur moment pour être heureux, que le moment présent. Si ce n’est pas maintenant, quand serait-ce ? La vie sera toujours pleine de défis à atteindre et de projets à terminer. Il est préférable de l’admettre et de décider d’être heureux maintenant qu’il est encore temps.

“Pendant longtemps, j’ai pensé que ma vie allait enfin commencer. la vraie vie ! Mais il y avait toujours un obstacle sur le chemin, un problème qu’il fallait résoudre en premier, un thème non terminé, un temps à passer, une dette à payer. Et alors, là, la vie allait commencer ! Jusqu’à ce que je me rende compte que ces obstacles étaient justement ma vie”.

Cette perspective m’a aidé à comprendre qu’il n’y a pas un chemin qui mène au bonheur. Le bonheur est le chemin. Ainsi, passe chaque moment que nous avons et, plus encore, quand on partage ce moment avec quelqu’un de spécial, suffisamment spécial pour partager notre temps, et que l’on se rappelle que le temps n’attend pas. Alors, il faut arrêter d’attendre de terminer ses études, d’augmenter son salaire, de se marier, d’avoir des enfants, que ses enfants partent de la maison ou, simplement, le vendredi soir, le dimanche matin, le printemps, l’été, l’automne ou l’hiver, pour décider qu’il n’y a pas de meilleur moment que maintenant pour être heureux.

Il n’en faut pas beaucoup pour être heureux. Il suffit juste d’apprécier chaque petit moment et de le sacrer comme l’un des meilleurs moments de sa vie :

Tomber amoureux,

Rire jusqu’à en avoir mal au ventre, ou des crampes aux mâchoires,

Trouver un tas de nouveaux méls sur sa boîte quand on revient de vacances,

Conduire vers des paysages magnifiques en terre inconnue,

Se coucher dans son lit en écoutant la pluie tomber dehors,

Sortir de la douche et s’essuyer avec une serviette toute chaude,

Réussir son dernier examen,

Avoir une conversation intéressante,

Retrouver de l’argent dans un pantalon que l’on n’a pas porté depuis des lustres,

Rire de soi-même,

Rire sans raison particulière,

Entendre accidentellement quelqu’un dire quelque chose de bien sur soi,

Se réveiller en pleine nuit en se rendant compte que l’on peut encore dormir quelques heures,

Écouter une chanson qui nous rappelle un moment chéri,

Se faire de nouveaux amis,

Voir contents les gens que l’on aime,

Rendre visite à un vieil ami et se rendre compte que les choses n’ont pas changé entre vous,

Admirer un coucher de soleil,

Se faire tranquillement masser le dos et s’endormir paisiblement,

Sentir un vent doux et frais nous caresser la joue,

Entendre dire que l’on nous aime et vivre paisiblement tous les petits moments qui nous réchauffent le coeur et l’âme.

Les vrais amis viennent dans les bons moments quand on les appelle et dans les mauvais moments, ils viennent d’eux-mêmes.

 

PS: Pour en savoir davantage sur la loi de Pareto, je vous invite à cliquer lire cet excellent livre ci-dessous ! (En passant par mon lien, cela aidera le blog à se développer !)

http://amzn.to/2GyLpG8

 


Soyez des leaders actifs, soyez les leaders du changement de votre vie, soyez des leaders audacieux. Lorsque l’on grandit, lorsque l’on ose, on devient GRANDIOSE

Partagez cet article sur les réseaux sociaux pour faire passer le message, en cliquant sur les liens ci-dessous.

Participez également à la conversation en laissant un commentaire pour partager votre opinion et apporter votre point de vue.
 
Sebastien
 
 
 
 
 
 
  •  
    6
    Partages
  • 6
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.