Podcast – La recherche d’emploi

Bonjour ! Voici un nouveau podcast. J’entame un nouveau chapitre sur la recherche d’emploi. Cette semaine je vous parle des différents cv. Il y’a beaucoup à dire sur le sujet, j’y reviendrai très prochainement dans de futurs articles, le sujet étant tellement vaste.

Transcription texte :

En Europe, et plus particulièrement en France, nous avons le sacrosaint CV ! Les diplômes ont une valeur inestimable. Sans diplômes il est parfois quelque peu difficile de trouver du travail.
Quand est-il chez nos amis anglophone ? Les compétences prévalent sur les diplômes ! Ce n’est pas parce que vous êtes diplômé que vous êtes compétent. Bien sûr il y a des

métiers qui imposent un diplôme comme ceux concernant le corps médical, les notaires…
Aujourd’hui, c’est la personnalité qui doit être mise en avant et permettre de détecter le bon candidat pour le bon poste. Pour cela, de nombreuses entreprises emploient sans CV.

Les mentalités évoluent peu à peu. Le CV est en train de devenir un bout de papier obsolète, on peut y mettre ce que l’on veut dedans. Sur le terrain, les compétences ne mentent pas.

Le Curriculum Vitae

Qu’est-ce que c’est ?

Selon wikipédia : Selon Wikipédia : Le curriculum vitæ (en abrégé CV) est un document détaillant le parcours et autres compétences acquises d’un individu. Il s’agit en général du parcours scolaire et/ou professionnel qui fait état de la compétence d’un candidat dans un poste à pourvoir. Ce document constitue le point de jonction entre l’offre d’emploi et la demande.

Curriculum vitae, en latin, est une expression signifiant « déroulement de la vie »

Il existe trois formats de CV :

  1. Le format antéchronologique : Il présente les emplois occupés, des plus récents aux plus anciens, est de loin le format le plus utilisé par l’ensemble des chercheurs d’emploi. Il semble le plus facile à organiser vu sa présentation séquentielle.
  2. Le format fonctionnel ou thématique : Il présente pour sa part les expériences regroupées en catégories. Ces dernières pouvant être empruntées à un domaine de pratique (la comptabilité, par exemple) ou un secteur d’activité industrielle (métallurgie, assurance, aérospatiale). Tout en

présentant l’avantage d’offrir une information déjà analysée. Certains recruteurs sont méfiant compte tenu que l’aspect temporel des occupations professionnelles est relégué en second plan.

3. Le CV mixte : Il combine les deux premiers avec des variantes de présentation. En 2000, une publication québécoise2 a soumis l’idée du CV par compétences. Bien qu’il était sous- entendu dans les formules classiques que les compétences du candidat devaient transparaître dans son CV, aucune formulation n’avait été présentée en ce sens. Tout en s’appuyant sur de nombreux cadres de références européens et canadien, il s’agit de la première fois que le CV devait être construit non plus seulement en fonction du passé mais également en fonction des objectifs projetés. Tout en éveillant la critique par une nouvelle orientation sémantique, ce format est devenu rapidement très populaire (au Québec) au point de figurer comme une alternative valable aux modèles plus classiques.

A quoi sert-il ?

Avant tout, les individus qui font leur CV le font dans le but de se trouver un emploi. Souvent fastidieux pour ce qu’il implique comme retour sur soi (acquis, cheminement, bilan), rares sont les personnes qui font cet exercice dans une perspective de développement personnel. Les professionnels (conseiller en recherche d’emploi) maintiennent un discours implicite comme quoi le CV sert uniquement à obtenir une entrevue auprès de l’employeur. Toutefois, la dynamique vécue ou ressentie en recherche d’emploi, ou encore, la position adoptée par le chercheur (passive qui répond aux offres, ou active qui va au- devant du marché annoncé et officiel) attribue plusieurs finalités en rapport à cet incontournable document et à la place qu’il occupe dans la trajectoire qui mène à l’obtention d’un

emploi. Le rôle du CV dans le processus de recrutement des managers est néanmoins plus subtil du fait de l’importance des réseaux professionnels dans le processus de recrutement : avec un réseau adapté à son projet professionnel, le CV n’est ainsi plus la pièce maîtresse pour se faire inviter en entretien. Cependant, le rôle du CV lors de l’entretien à proprement parler reste essentiel, en tant que support du discours du candidat.

Le CV 2.0

Aujourd’hui notre monde est révolutionné par internet et les nouvelles technologies. Le CV n’y échappe pas. CV en ligne, CV vidéo, la seule limite est votre imagination.
Le CV 2.0 devient aussi un outil en ligne très convaincant. Il témoigne de l’aisance numérique très recherchée dans certains métiers. Évolutif, il peut être complété et mis à jour. Correctement construit, il est bien référencé. On peut aussi y intégrer du multimédia : des images, des vidéos… Plusieurs sites proposent des modèles, mais il est possible de le réaliser comme un site web.

  •  
    1
    Partage
  • 1
  •  
  •  


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.